Test

ce widget est un test

jeudi 20 mars 2014

Planètes d'hélium




Une planète d'hélium est une classe hypothétique de géante gazeuse constituée principalement d'hélium, se différenciant donc des géantes joviennes, principalement composées d'hydrogène, et dont l'hélium représente un élément secondaire. Ce type de planète naîtrait de la formation d'un disque d'accrétion riche en hélium créé lors du transfert de masse de deux naines blanches formant une binaire symbiotique.

L'existence de ces planètes repose sur les simulations de systèmes stellaires binaires dont l'un des compagnons perdrait l'essentiel de sa masse au profit de son double. Une naine blanche de faible masse, pauvre en hydrogène (à noyau d'hélium),  pourrait ainsi avoir transformé suffisamment d'hydrogène en hélium, avant d'avoir perdu ses composants, pour créer un  disque d'accrétion circumbinaire (c'est-à-dire, en orbite autour du couple d'étoile) riche en hélium lors du transfert de masse, donnant alors naissance à environnement stellaire principalement composé d'hélium, à partir duquel une planète pourrait se former.

Les simulations prédisent que ce type de planète aurait une taille comparable, à une géante jovienne classique composée d'hydrogène/hélium. La naine blanche aspirée, elle, pourrait au final diminuer de taille jusqu'à prendre l'apparence d'une planète.

Seager S., Kuchner M., Hier-Majumder C., Militzer B. (2007). "Mass-Radius Relationships for Solid Exoplanets". ApJ 669: 1279